Ne détournez pas le regard !
pendant la Coupe du Monde de football 2014

Affiche_web


Campagne ECPAT “Ne détournez pas le regard!” par ECPAT

Dans le but de prévenir les risques d’une hausse de l’exploitation sexuelle des enfants dans le tourisme lors de la Coupe du Monde de football 2014 prévue au Brésil, ECPAT France lance  le projet « Don’t Look Away ! » (Ne détournez pas le regard !) en coordination avec cinq autres membres européens du réseau ECPAT (ECPAT Allemagne, ECPAT Autriche, ECPAT Pays-Bas, ECPAT Luxembourg et NCF). Le projet s’appuiera de même, à différents degrés, sur des associations partenaires de la protection de l’enfance dans 16 autres pays (Afrique du Sud, Belgique, Brésil, Bulgarie, Espagne, Estonie, Gambie, Italie, Kenya, Madagascar, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Sénégal, Suisse et Ukraine). 

Selon les autorités brésiliennes, en 2011, plus de 250 000 enfants étaient en situation de prostitution au Brésil et 950 municipalités étaient touchées par des réseaux d’exploitation sexuelle des enfants.

Dans un pays comme le Brésil où l’exploitation sexuelle des enfants dans le tourisme est un phénomène particulièrement présent, la Coupe du Monde de football 2014 ainsi que les Jeux Olympiques en 2016 constituent un facteur de risque supplémentaire d’augmentation des cas de recours à la prostitution enfantine. Selon les autorités brésiliennes, en 2011, plus de 250 000 enfants étaient en situation de prostitution au Brésil et 950 municipalités étaient touchées par des réseaux d’exploitation sexuelle des enfants. L’arrivée de milliers de touristes supplémentaires dans un contexte festif où des familles et des enfants vivent déjà dans une situation de grande vulnérabilité pourrait constituer un réel danger pour ces enfants. Face à cette inquiétude, le réseau ECPAT, en collaboration avec le SESI (Service Social de l’Industrie du Brésil), le gouvernement brésilien et l’Union européenne, ont souhaité mettre en place différentes actions en Europe et au Brésil pour limiter les risques d’une augmentation des cas d’abus sexuels sur mineurs dans le pays.

Le lien entre une hausse de l’exploitation sexuelle des enfants dans le tourisme et les grands évènements sportifs n’est pas évident mais plusieurs facteurs montrent qu’une hausse des risques prostitutionnels peut s’avérer bien réelle.

L’augmentation exceptionnelle du nombre de touristes dans des lieux concentrés (600 000 touristes étrangers et 3 millions de touristes brésiliens sont attendus à la Coupe du Monde de football en 2014) peut entraîner une hausse proportionnelle du nombre de clients potentiels.

De même, l’écart de niveau de vie entre la population locale et les touristes, étrangers en particulier, est une réalité qui peut entraîner une hausse de l’offre et donc un impact majeur pour les enfants déjà en situation de prostitution et un réel danger pour les autres.

Afin de freiner l’exploitation sexuelle des mineurs dans les voyages et le tourisme, la France a adopté il y a plus de dix ans des lois extraterritoriales, dispositif législatif dérogatoire qui permet de poursuivre et de condamner en France des ressortissants français – et également des résidents habituels sur le territoire français – auteurs d’abus sexuels commis sur des mineurs hors du territoire national. Ainsi, une personne ayant commis des abus sexuels sur mineurs à l’étranger pourra être poursuivie sur place mais également à son retour de voyage. L’ensemble des pays européens ont également fait des efforts en ce sens. Toutefois, le nombre de poursuites est encore minime face au nombre d’abus sexuels commis sur des mineurs par des touristes. En France, il existe encore une distorsion entre ce que permet la législation française et le nombre d’enquêtes diligentées et d’affaires élucidées, d’où la nécessité de sensibiliser le public et les professionnels du tourisme et de favoriser les signalements.

Si vous souhaitez diffuser la campagne, n’hésitez pas à télécharger le spot vidéo, le spot radio, l’affiche, la carte postale et le dépliant de sensibilisation à l’adresse: http://bit.ly/1ayLqYg  

FacebookTwitterGoogle+
Publié dans Toutes nos actus
Suivez-nous
Rejoignez-nous sur : Google Plus
1358 personnes aiment Ecpat France
Le cercle Ecpat
Découvrez les entreprises, institutions, fondations qui font partie du cercle ECPAT
En savoir plus