Le Japon interdit la possession de pédopornographie

Japon_législation images abus

Après des années de lutte, les associations présentes au Japon sont enfin parvenues à ce que la législation japonaise interdise la possession de pornographie mettant en scène des enfants. Jusqu’à présent, la production et la distribution de ce type de matériel étaient interdites mais la possession demeurait légale. Cependant, les mangas, une industrie de poids au Japon, restent épargnés. L’industrie du manga argumente, entre autres, qu’il faut respecter la liberté d’expression des artistes et des éditeurs. Oui, vous avez bien lu.

Autrement dit, au Japon un « artiste » peut distribuer librement sur le marché des BD ou des vidéos animées représentant des personnages mineurs en situation d’exploitation sexuelle, des scènes d’inceste, de viol, etc. La grande question qui perdure est la suivante: les autorités japonaises assumeront-elles un jour leur devoir d’interdire toute sorte d’images d’abus sexuels sur mineurs?

En savoir plus sur la pornographie enfantine 

FacebookTwitterGoogle+
Publié dans On en parle
Suivez-nous
Rejoignez-nous sur: Google Plus
1358 personnes aiment Ecpat France
Le cercle Ecpat
Découvrez les entreprises, institutions, fondations qui font partie du cercle ECPAT
En savoir plus