Maroc

MarocLe Maroc possède près de 33 millions d’habitants dont 32 % sont âgés de moins de 18 ans. La proportion d’enfants non scolarisés au niveau primaire est de 3 %, et 8.3% des enfants marocains âgés de 5 à 14 ans sont victimes d’exploitation dans le travail (Données UNICEF – 2015).

Le Maroc a ratifié plusieurs Conventions et Protocoles afin de renforcer sa politique de lutte contre l’Exploitation Sexuelle des Enfants à des fins Commerciales (ESEC) et ainsi promouvoir les droits des enfants à l’échelle nationale :

  • Le 21 juin 1993, le Maroc a ratifié la Convention internationale des droits de l’enfant des Nations Unies (1989).
  • Le 2 octobre 2001, le Maroc a ratifié le Protocole facultatif à la CIDE concernant la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants (2000).
  • Le 20 septembre 2002, le Maroc a ratifié le Protocole additionnel à la CIDE contre la criminalité organisée et visant à prévenir, réprimer, et punir la traite des personnes, « Protocole de Palerme » (2000).
  • Le 28 février 2012, le Maroc a signé le Protocole additionnel à la CIDE, établissant une procédure de présentation des communications (2011) sans toutefois le ratifier.  

formation des éducatrices à l'école Bnou ZaydounAinsi, depuis novembre 2014, ECPAT France vise à renforcer les capacités d’organismes locaux spécialisés dans la protection de l’enfance, afin de les accompagner dans la réalisation de divers projets de lutte contre l’ESEC au Maroc.

A ce jour, ECPAT France travaille en synergie avec de nombreux partenaire marocains : AMANE ; AL KARAM ; WIDAD pour la femme et l’enfant ; BAYTI ; Keep smiling ; ANIR, 100% Mamans.

 

 

Téléchargez nos fiches projets : Fiche projet Maroc Algérie _ PACTES

FacebookTwitterGoogle+
Suivez-nous
Rejoignez-nous sur : Google Plus
1358 personnes aiment Ecpat France
Le cercle Ecpat
Découvrez les entreprises, institutions, fondations qui font partie du cercle ECPAT
En savoir plus